Directeur Rubens

Les histoires de son grand-père

“Après mes études d’infirmier, j’ai été engagé au service des urgences à Malle”, raconte-t-il. “Ensuite, j’ai suivi des études d’infirmier urgentiste et suis devenu ambulancier SMUR, mais le contact humain me manquait. Soucieux de toucher plusieurs personnes à la fois et d’augmenter mon impact sur l’accompagnement des personnes âgées, j’ai commencé à travailler en tant que directeur adjoint de la résidence Vordenstein à Schoten. Je n’ai pas hésité un instant quand on m’a demandé de lancer la nouvelle résidence à Mortsel.”

Nous traversons le restaurant avec Mathias juste après le lunch et il salue chaque résident en passant. “Chaque personne a une histoire à raconter sur sa vie. Enfant, les histoires de mon grand-père me fascinaient et je suis conscient qu’ici aussi chaque résident a quelque chose à transmettre. Ce lien avec mon grand-père a probablement contribué à me diriger vers le secteur de l’accueil des personnes âgées”, dit-il. 

gebouw

Un chez-soi chaleureux où règne le bonheur

En tant qu’infirmier, il connaît parfaitement les besoins des résidents, ainsi que du personnel. “Nous tenons à ce que nos résidents se sentent réellement chez eux, à les accueillir chaleureusement et, surtout, à assurer leur bonheur. Chez Orpea, nous veillons à avoir suffisamment de personnel soignant et offrons un vaste choix d’animations. Chaque résidence peut concrétiser elle-même son offre d’activités, indépendamment des autres. Un concert de piano, une excursion dans le parc naturel hollandais Biesbosch, un atelier avec des animaux ... Nous essayons de répondre aux intérêts de nos résidents. Pour la Fête des Pères, nous avons par exemple amené tous les hommes au Man Cave ‘The Hub’ dans le centre commercial Wijnegem Shopping Center. Une sortie idéale !”

“Nous optons pour une ambiance ouverte”

La gestion efficace du personnel fait également partie de ses tâches. “Lorsque les collaborateurs sont heureux, les résidents le sont aussi. Une bonne gestion du personnel signifie : se concerter régulièrement, écouter les suggestions, recruter des collaborateurs de qualité, respecter l’équilibre entre le travail et la vie privée, et beaucoup communiquer,” explique-t-il. “Nous optons pour une ambiance ouverte, où le dialogue et le respect ont leur place. Chaque décision doit être soutenue par toute l’équipe.”

Une équipe toujours joignable

Mathias estime aussi que la communication avec la famille des résidents est essentielle. “Nous leur disons chaque fois que notre équipe - de la gouvernante à l’animatrice et au chef cuisinier - est toujours disponible en cas de questions, suggestions ou remarques. Ce dialogue garantit une communication franche. La porte de mon bureau est également toujours ouverte. De plus, nous n’avons pas d’heures de visite : tout le monde peut passer au moment qui lui convient !”